Accueil / Actualités / ESI CONGO

ESI CONGO

VAC a rencontré pour la deuxième fois l'ONG ESI Congo.

ESI-CONGO est une association de conservation de la nature de droit congolais, œuvrant depuis 2009 pour protéger les gorilles et les chimpanzés au cœur du corridor écologique la forêt du Mayombe, dans le district de Kakamoeka. Les actions sont menées dans  une zone de 6 villages (136 km²) peuplés par un millier de personnes, avec l’implication l’appui des communautés locales, ce qui permet au fur et à mesure de remettre en question le braconnage des espèces protégées.

Si le premier article évoquait les grands principes de l'ONG, nous détaillons aujourd'hui quelles en sont les applications et les projets qui se sont développés.


L'un d'entre eux a par ailleurs abouti en septembre 2018 avec la construction du premier bâtiment du nouveau CRBE (Centre de Ressource pour la Biodiversité et l'Ecotourisme) à Magne. Mais pour comprendre l'importance que représente cette nouveauté, revenons sur la démarche de l'ONG.

Le territoire sur lequel ils travaillent, corridor écologique entre le Parc de Conkouati, la réserve de Dimonika et le sanctuaire de Tchimpounga, n'est pas considéré comme un espace classé, et permet de développer une approche différente dans le maintien de la biodiversité. L'intervention d'ESI ne se manifeste pas dans l'interdiction formelle de la chasse, et donc le rapport de force, mais plutôt dans le dialogue et le changement des mentalités.

Il s'agit donc d'un travail de fond, basé sur la sensibilisation, et l'apprentissage de techniques notamment  agro forestière, pour permettre la reconversion des chasseurs.


La Baleinière

Bien qu’ayant leur base-vie historique à Loaka, ESI Congo s’ancre également aujourd’hui dans le village de Magne.A ce titre Magne devient un point stratégique, du fait de la position proche du fleuve, pour permettre aux nouveaux agriculteurs de vendre leurs productions jusque sur les marchés ponténégrins.

Il y passe en effet un bateau, "La Baleinière", qui parcourt le fleuve Kouilou entre Kakamouéka Poste, et Bas-Kouilou. Celui-ci permet l'acheminement de toutes sortes de marchandises mais aussi le transport de passagers, notamment dans le cadre de l'écotourisme, qui se veut également une possibilité de reconversion. On comprend donc l'énorme avantage que représente ce centre pour les habitants, mais aussi les membres de l'ONG, du fait d'un accès facilité notamment pour la venue des scientifiques qui collaborent avec ESI.

Germoirs

Dans le site du CRBE, ESI est en train de développer des jardins nourriciers destinés à tester les solutions agro écologiques et les partager aux producteurs et autres intéressés. Ces parcelles sont une sorte de laboratoire écologique.

L'action de l'ONG passe donc bien par un accompagnement, technique d'une part, mais financier d'autre part, avec la création de micro-crédits aux membres-producteurs de la Coopérative Agroforestière MFINDISLOB, accordés par la caisse communautaire du village. Les sommes ne se veulent pas importantes, car la démarche est pédagogique, sorte d'initiation à la gestion financière d'un commerce.

Les champs d'action de cette ONG sont donc très variés, et les projets pourraient encore se diversifier. Nous posons à ce titre la question sur la possibilité de développer la pisciculture, qui pourrait en effet être envisagée, et à laquelle nos interlocutrices nous répondent: "dans le Kouilou, les poissons meurent de vieillesse".

Les pistes pour aider le développement des communautés locales sont encore nombreuses et ESI maintient un fort dynamisme depuis sa création, il y a 10 ans, pour concrétiser ces projets auxquels vous pouvez évidemment participer.


NB: Nous rappelons que l'association propose un séjour écotouristique que nous avons détaillé dans le premier article paru (article précédent). Par ailleurs Pointe-Noire Accueil, qui a également parcouru le Kouilou à bord de la Baleinière, propose un aperçu photographique sur leur page facebook.


tel: +242044312116. +242069797088

mail: contact@esi-congo.com

www.endangeredspeciesinternational.org

facebook: /ESI CONGO

Crédit photo: ESI Congo