Accueil / Actualités / Gare aux gorilles… en route pour Léfini
Gorille

Gare aux gorilles… en route pour Léfini

VAC vous en dit plus sur la réserve de la Lesio-Louna  

Le lien utile : ProjetProtectiondesGorilles - ppgcongo.org

Où et comment ? A 3h00 de route au nord de Brazzaville en 4X4

Contact : Serge, le conservateur de la réserve 06 938 39 72
Ne pas hésiter à envoyer un message car il n'est pas toujours connecté au réseau!

Prix par personne :
Entrée dans la réserve : 10 000 F CFA
Visite gorilles : 45 000 F CFA
Visite bébés gorilles : 10 000 F CFA
Tarif réduit pour les enfants

Hébergement : 15 000 F CFA

Sans oublier l'embarcation : 150 000 F CFA

L’excursion à la réserve de la Lesio-Louna le long de la rivière de la Léfini permet l’observation de gorilles en semi-liberté depuis une embarcation lors de la distribution de leurs repas avec les soigneurs.

Nous avons pu rencontrer les gorilles Cid, Kebu et Fubu, à seulement quelques mètres. Impressionnants par leur puissance et leur majesté. Ce fut une expérience unique.

Ensuite, lors de notre remontée de la rivière de la Léfini, nous n'avons pas eu la chance de pouvoir observer les gorilles en liberté mais de nombreux hippopotames étaient au rendez-vous, en train de se rafraîchir.

Après un transfert en voiture jusqu’au site d’Iboubikro, situé en bordure de la rivière Lésio, nous avons profité des jeux des bébés gorilles s’amusant sur un ponton au bord de l’eau. 

En plus de la magie des gorilles, la visite de la réserve vaut aussi pour ces paysages magnifiques : lac bleu, savanes vallonnées...

Il est possible de faire la visite sur une journée en partant tôt de Brazzaville ou alors de passer une nuit dans des bungalows non loin du campement où les bébés gorilles sont recueillis et soignés.

"Bon plan" de logement à Brazzaville (en dehors des hôtels traditionnels) :

Couvent Anne-Marie Javouhey. Avenue d’Ornano
En plein centre-ville, proche du mémorial Savorgnan de Brazza. 

Téléphone : 06 475 48 50
Tarif : 40 000 F CFA l’appartement pour une famille

Crédit photo : Hélène BLARY