Accueil / Actualités / Portrait de Robert Nzaou: photographe congolais

Portrait de Robert Nzaou: photographe congolais

A 2 jours de l'ouverture de son exposition Me & Ms Lily à l'IFC de Pointe-Noire, l'équipe VAC a eu la chance de rencontrer le photographe Robert Nzaou. Une belle rencontre d'un homme talentueux amoureux de son pays!


Robert Nzaou

Profession: Photographe

Ce qu'il aime le plus au Congo: Les gens, les congolais, les femmes, les couleurs, la musique

Ce qu'il aime le moins au Congo: l'insalubrité

Son plat favori: le saka-saka

Son expression favorite: "c'est bon!"


1.Présente toi en quelques mots

Je suis Congolais originaire de Nkayi, j'ai grandi entre les villes de Nkayi, Brazzaville, Cap Town et Pointe-Noire. Je suis un rêveur et un panafricaniste. Je suis un amoureux du Congo.

2. Quelles ont été les étapes importantes dans ton apprentissage de la photo?

Je n'ai pas de formation. Je suis allé au lycée à Nkayi, puis à l'université pour étudier le marketing à Brazzaville et à Cape Town. Ce que j'aimais à l'époque , c'était le rap et la poésie, je jouais beaucoup de musique. J'ai découvert la photo de rue sur internet, j'ai été fasciné par les travaux de Robert Doisneau, Cartier-Bresson, Robert Frank. C'était différent de tout ce qu'on connait: la photo reportage, le portrait...

Après 10 ans en Afrique du Sud, je reviens à Pointe-Noire avec l'envie de photographier la rue congolaise. Mon grand frère m'offre mon premier appareil photo et je démarre les scènes de rue congolaise.

Puis je retourne en Afrique du Sud; l'architecture, les lumières et les ombres de ce pays me fascinent. Je commence à approfondir mes connaissances en photo grâce à des tutos sur youtube, des magazines...

A mon retour à Pointe-Noire, tout est différent de Cap-town: la lumière, les ombres, l'architecture... Je décide alors de me concentrer sur les gens et les décors, qui deviennent les éléments principaux de ma composition.

En 2015, une galerie ponténégrine située au marché du plateau m'offre l'opportunité d'exposer mes photos de scènes de rue. C'est un succès, les gens aiment et achètent mes photos. ça me donne confiance en l'avenir, je m'offre mon 1er appareil photo et décide de me consacrer entièrement à la photographie.

Je pense que c'est une chance de ne pas être allé dans une école pour apprendre la photographie, je me sens plus libre, j'ai moins de règles dans la tête.

3. Les scènes de rue, la mise en valeur des produits culinaires congolais, les cheveux...Où trouves tu ton inspiration?

L'amour du Congo...Je cherche à donner envie aux gens de découvrir le côté poétique et romantique du Congo. Je suis fier de faire découvrir mon pays.

4. Que cherches tu à travers cet art?

Je souhaite changer l'image et le stéréotype du peuple congolais et des africains. J'ai le sentiment que grâce à mes photos, les gens changent et ont un avis plus positif sur le Congo et l'Afrique.

5. Quels sont les sujets qui te plaisent actuellement et sur quoi travailles tu?

En ce moment, je m'intéresse beaucoup aux mises en scènes. Après m'être principalement intéressé à l'instant, je travaille sur des projets de mises en scènes, comme des courts métrages.

6. Parle de nous de l'expo me & Ms Lily:

Ce sont des photos prises en Afrique du Sud et qui datent de 2017. Ce sont des mises en scènes et des autoportraits. Cette exposition permet de découvrir une autre facette de mon travail.

7. Quels conseils donnerais tu à un jeune artiste congolais qui débute?

Ecoute ce qui est au fond de toi. Essaie de trouver ta propre personnalité artistique à travers des ateliers ou dans les quartiers. Choisi un thème qui te donne une direction. Il faut avoir confiance en soi!

8. As tu un rêve?

J'aimerais que les congolais soient sensibilisés à l'art dès la petite enfance. Ainsi plus grands, ils comprendront le travail des artistes congolais.

Je souhaiterais devenir réalisateur de cinéma, de court métrage.

9. Le mot de la fin...

Si vous voulez découvrir une autre facette de mon travail, venez à l'expo de l'IFC!


Exposition Me & Ms Lily du 31 mai au 27 juillet à l'IFC de Pointe-Noire.

Pour suivre l'actualité de Robert Nzaou, consultez sa page Facebook. et son compte Instagram.

Pour acheter ses photos, envoyez lui un mail nzaourob@gmail.com, il vous enverra son book.