Cameroun

Le Cameroun, véritable paradis écotouristique, est l’une des destinations aux cultures et aux paysages les plus variés d’Afrique.

Surnommé « L’Afrique en miniature », le Cameroun doit la richesse de son patrimoine artistique et culturel aux 200 ethnies qui le peuplent.

 

Idéal pour ceux qui veulent voyager loin du tourisme de masse et aiment s’aventurer hors des sentiers battus, le Cameroun ravira les amateurs de trekking avec ses montagnes volcaniques, ses forêts équatoriales et ses réserves naturelles. Pas de panique pour ceux qui préfèrent se prélasser sur le sable, les longues plages isolées de Limbé et Kribi seront un décor idéal pour parfaire votre bronzage.

Passionnés d’aventures, amoureux de la nature, adeptes des séjours ethnologiques ou encore amateurs de farniente sous le soleil des tropiques, il ne vous reste plus qu’a prendre vos billets pour cette destination pleine de surprises !

 

 

 

Yaoundé, la capitale et ses quartiers animés

 

 
Presque aussi animée que la capitale économique Douala , Yaoundé se différencie de cette dernière par ses musées, d'une incroyable richesse.

 

Pour le shopping et les restaurants :

- Les quartiers animés : la Messa, Mokolo et la Briqueterie

- Le centre artisanal, le marché central et le marché de Moloko, pour des objets de l'artisanat local

 

A voir :

- Le musée d'art Camerounais : il renferme une magnifique collection d'art camerounais. Masques, bols, pipes bamoums, pièces de tissu, et de nombreux autres objets artisanaux.

- Le musée d'Art nègre : il expose des pipes bamoums, des tissus baoulés ivoiriens, des masques congolais-zaïrois, des objets d'Algérie et d'Ethiopie.

- Les ministères et bâtiments administratifs, colorés et modernes qui font la fierté des camerounais

- Le mont Fébé, d'où vous aurez une superbe vue sur la ville.

 

Douala, la capitale économique

 

A voir :

  • L’église du centenaire, d’une blancheur éclatante
  • La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul
  • Le musée maritime national
  • Le palais des anciens rois Bell, en forme de pagode bouddhiste

 

Pour le shopping et les restaurants :

  • Le centre artisanal camerounais pour acheter statues, bijoux etc.…
  • La boulangerie Zepol, ouverte 24/24 et 7/7, le pain et les viennoiseries y sont considérés comme les meilleurs du Cameroun
  • Les quartiers de Bonanjo et Akwe
  • Le quartier résidentiel de Bonapriso et ses magasins de mode

 

L'ascension du mont Cameroun :

 

Considéré comme le 10e sommet africain (4095 mètres), l’ascension du mont Cameroun permet aux randonneurs d’observer des paysages variés : forêt de palétuvier, savane, lacs de cratère, cavernes, chutes d’eau etc.…

 

Pour cette ascension, on vous propose de partir d’un petit village à 950 mètres d’altitude, Bokwango. Là, vous trouverez l’agence d’écotourisme MountCEO qui propose à des tarifs très raisonnables de passer 3 jours et 2 nuits sur les flancs du volcan.

 

Limbé

 

Limbé est avec Kibri une des villes les plus agréable du littoral camerounais. Situé à 1h30 de Douala, la station balnéaire est également proche du Mont Cameroun.

Que faire à Limbé ?

  • Le Limbé Botanical Garden jardin : avec plus de 48 hectares c’est l’un de plus anciens parcs botaniques d’Afrique
  • LeLimbe Wildlife Center : vous pourrez admirer toutes les espèces de singes présents au Cameroun
  • Profiter des plages de sable noir pour une balade ou pour ses nombreux restaurants
  • Se rafraîchir dans la rivière Sémé : la rivière coule au milieu du superbe site de l’hôtel Sémé Beach
  • Déguster les délicieux poissons du restaurant « Down Beach », connu de tous les locaux
  • Visiter le marché aux poissons et déguster les poissons sur place

 

Kribi

 

 

À seulement 2h de Douala et 3h de Yaoundé, Kribi est la 2e ville balnéaire très prisée par les touristes. Outre les magnifiques plages et la mer turquoise, il y a à Kribi plusieurs sites touristiques à voir :

  • Le site écotouristique, pour admirer les tortues marines
  • Le village de pêcheurs de Londji, au nord de Kribi
  • Le fleuve Lobé et ses chutes
  • Le parc national de Campo-Ma’an

 

Et surtout n'hésitez pas à vous éloigner de cette ville vers le sud ou le nord, vous y trouverez de véritable petits coins de paradis !

 

 

Ebogo, site écotouristique

 

 

Le site d’Ebogo est né dans le cadre d’un programme de l’Organisation Mondiale du Tourisme pour lutter contre la pauvreté au sein des communautés locales. Situé à 1h30 de la capitale, ce site de tourisme durable permet aux voyageurs de profiter de randonnées pédestres sur le sentier botanique, de participer à des séances de pêche traditionnelle, d’observer les oiseaux sauvages ou encore d’admirer les superbes chutes des fleuves Nyong et So’o

La page Facebook du site ici

 

Une autre façon de voyager avec l’association Tockem

 

 

Véritable alternative au tourisme traditionnel, cette association propose des séjours solidaires au cœur du Cameroun. Avec le projet Tockem, les populations locales sont intégrées aux activités touristiques et les bénéfices sont réinvestis dans des projets collectifs. Des discussions et débats sont organisés entre les voyageurs et leurs hôtes. Les voyageurs deviennent acteurs et non plus seulement spectateurs de la vie quotidienne locale, en participant aux activités traditionnelles enseignées par la population rencontrée.

Le site internet ici

 

Les parcs nationaux de Waza et Lorup

 

Suite à l’enlèvement de la famille Moulin-Fournier dans le parc de Waza en 2013 et du fait de la situation de ces 2 parcs dans des zones au risque terroriste élevé, il est fortement déconseillé de s’y rendre.
Quand partir

 

La meilleure période pour découvrir le Cameroun est pendant la saison sèche qui s'étend de novembre à février.

 

Langues parlées :

 

Le Cameroun se caractérise par deux langues officielles : le français, très clairement parlé par la majorité des Camerounais, et l’anglais, langue officielle des provinces du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Au delà de ces langues officielles le Cameroun est l’un des pays où l’on retrouve le plus de dialectes.

 

Vaccins :

 

Comme pour le Congo, il est obligatoire de se faire vacciner contre la fièvre jaune.

Certaines vaccinations sont également recommandées : Diphtérie-tétanos-poliomyélite, fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, méningite à méningocoque, rage.

 

 

 

COMMENT SE DÉPLACER 

Le mode de transport le plus utilisé est le taxi-brousse. Mais pour aller d’une ville à une autre, privilégiez le bus. Trois lignes ferroviaires traversent le pays et deux compagnies aériennes (Cameroon Airlines et Unitair) assurent les liaisons entre les grandes villes.
NUMÉROS UTILES 
Ambassade du Cameroun en France
Adr. : 73, rue d'Auteuil - 75116 Paris
Tél : 01.47.43.98.33
Fax : 01.46.51.24.52/01.45.68.30.34

Ambassade de France au Cameroun
Plateau Atémengué - BP 1631 - Yaoundé
Tél: 00 [237] 22 22 79 00 ou 99 93 41 67 en cas d'urgence

Visa 

Un visa est obligatoire pour ce pays. Les frais de dossier pour un visa touristique valable 30 jours sont d’environ 125 euros.

Sécurité

 

« En raison de tensions dans les régions anglophones du Cameroun (North West, South West), il est recommandé aux voyageurs devant se rendre dans cette zone d’éviter les rassemblements et de ne pas sortir la nuit. Par ailleurs, en cas de grève générale (« ghost towns »), il convient de s’abstenir de circuler dans les villes - notamment Bamenda, Buea, Limbé, Kumba.

De manière générale, il convient d’être particulièrement vigilant et de respecter strictement les recommandations de sécurité, notamment les conseils de restrictions aux déplacements dans les zones classées en orange et dans les zones classées en rouge.
Les tentatives d’attentat-suicides dans des localités de l’Extrême Nord proches de la frontière nigériane se poursuivent et le risque d’enlèvement est très fort dans l’ensemble de la région de l’Extrême Nord.
Des enlèvements sont également perpétrés dans les régions de l’Adamaoua et du Nord à proximité de la frontière avec la RCA et le Tchad.
Il est recommandé d’observer la plus grande vigilance sur l’ensemble du territoire du pays, y compris dans les deux grandes villes Douala et Yaoundé, et d’éviter les lieux de rassemblements. Il est également important d’être muni de vos papiers d’identité, en raison de la multiplication des contrôles.
La plus extrême vigilance est recommandée si vous vous déplacez dans des zones isolées. »

 

Issu du site internet France Diplomatie

 

www.vivreaucongo.com est un site d'informations indépendant géré par une équipe bénévole qui s'adresse à tous les expatriés du Congo.

Ce site est le vôtre et il ne peut exister que grâce à votre contribution.
N'hésitez donc pas à nous transmettre des modifications, ajouter des informations, ou toutes autres remarques pour son amélioration !

Pour nous contacter : info@vivreaucongo.com.