Accueil / Actualités / Zoom sur l’association « Maison du coeur – Amis du Congo »

Zoom sur l’association « Maison du coeur – Amis du Congo »

VAC a rencontré Juliette et Augustin, un jeune couple en volontariat de solidarité international, qui s'est installé pour 1 an dans le village de Kingoué et qui gère le centre d'accueil et toutes les installations développés par l'association AMACO (Association maison du coeur - Amis du congo).

Comment est née l'AMACO?

Le Père Ghislain est un prêtre congolais, originaire du village de Kingoué, un village d'environ 3 000 habitants situé dans le département de la Bouenza, à 7h de route de Pointe-Noire. Après des études en Italie, le prêtre est revenu dans son village et a été très affecté par la situation de vulnérabilité extrême des enfants. Avec l'aide de quelques amis italiens, il décide de créer en 2012 une ONG afin de récolter des fonds et développer un centre d'accueil dans le village. L'AMACO voit ainsi le jour.

Quelles est la mission principale de cette association?

Cette ONG a pour mission principale l'amélioration des conditions de vie des enfants et jeunes du milieu rural en situation particulièrement difficile; l'association assure l'accueil, la formation, l'éducation, et l'insertion de ces jeunes. Pour mener à bien cette mission, l'association a entrepris la construction et la gestion d'un centre d'accueil pour enfants dans le village. Ce centre d'accueil, d'hébergement et de formation permet de réduire de manière considérable la déperdition scolaire, sociale et la discrimination que subissent les enfants en situation difficile, notamment autochtones. Aujourd'hui, 20 enfants âgés de 6 ans à 12 ans, de 2 ethnies différentes sont entièrement pris en charge. L'idée est de promouvoir le vivre ensemble entre les 2 ethnies. La capacité du centre est de 36 lits. Et l'association a de nombreuses activités dans le village.

Quels sont les activités développées par l'association à Kingoué?

Le village de Kingoué souffrant d'une école surpeuplée limitant le développement et l'épanouissement de ses élèves, l'AMACO a également ouvert une école sur son site à la rentrée 2019_2020 accueillant 169 élèves. Cette école dispose d'une classe de chaque niveau de 35 élèves et des classes de maternelle, une première à Kingoué!

L'association a également fourni des équipements pour le développement du village et améliorer le quotidien des habitants: des puits, de l'éclairage solaire... Elle prend de temps en temps en charge également les frais de santé des plus vulnérables. Pendant la crise du COVID-19, elle a également fabriqué des masques qui ont été distribué à l’ensemble de la population du village ainsi que des dons de vivres.

Pour tendre vers l'autonomie financière et développer la localité, l'association a développé plusieurs activités génératrices de revenus:

  • une exploitation agricole afin de tendre vers l'autosuffisance alimentaire (culture d'ananas, patates douces, bananes et autres fruits et légumes) mais également une porcherie, un poulailler, un projet de parc à boeufs.
  • un complexe d'accueil doté d'une auberge et d'un bar restaurant associatif a ouvert en novembre 2019.

Comment sont gérées toutes ces activités?

Juliette est la directrice du centre d'accueil et la gestionnaire de l'école. Augustin s'occupe des activités génératrices de revenus: l'auberge, l'exploitation agricole, la gestions des travaux...15 salariés (éducateurs, cuisiner, femme de ménage, exploitants agricoles, directeur de l'école, professeurs...) participent à toutes ces activités.

Il existe peu de projets en milieu rural, Juliette et Augustin sont fiers de participer à ce projet dont l'objectif essentiel est d'aider les populations rurales à se developper et ainsi permettre d'éviter l'exode des populations vers les villes.

L'AMACO est financé par des dons privés et des subventions.

Comment peut on aider l'AMACO?

Aujourd'hui les activités de l'AMACO ne permettent pas encore à l'association de générer suffisamment de revenus pour être autonome. Ses besoins sont de 3 formes :

  • Financiers : le centre d'accueil fonctionne avec 3000 euros par mois, il s'agit d'assurer principalement la santé, l'hygiène, l'alimentation et l'éducation des enfants. Des fonds supplémentaires permettraient d'accueillir 16 enfants en plus.
  • Matériels : Les dons en vêtements, matériels scolaires et de médicaments sont les bienvenus.
  • Humains : tous les bénévoles peuvent participer à cette aventure : aide à des travaux, récolte de dons, animation du centre, participation à des journées de sensibilisation sur des thèmes particuliers à Kingoué (sanitaire, agricole...)

Merci d'avance pour votre générosité et votre soutien!

Pour contacter l'AMACO :

Site internet de l'AMACO

facebook.com/amacokingoue

Crédit photo: Juliette et Augustin Danjou