Par Cécile S. , le jeudi, 08 juin 2017

[VIE ASSOCIATIVE] Kuseka Ya Mwana, un sourire pour un enfant

[VIE ASSOCIATIVE] Kuseka Ya Mwana, un sourire pour un enfant

Chaque jeudi, la dynamique équipe de Kuseka se met en route pour une école de Pointe-Noire ou des alentours. Leur objectif? Inculquer aux enfants quelques règles d'hygiène corporelle et dentaire, dans une ambiance détendue et propice aux rires. Récit d'une sortie ordinaire d'une association aux membres extraordinaires.

 

Tous les jeudis matin, un convoi de trois ou quatre 4X4 se met en marche, avec à son bord un groupe d'une dizaine de femmes et les coffres remplis de choses hétéroclites  telles que bonbonnes d'eau , cuvettes , chaises et surtout des dizaines  de  brosses à dents, de tubes de dentifrice et de savons. Que se passe-t-il à Pointe Noire? La capitale économique du Congo serait-elle la plaque tournante d'un trafic de produits d'hygiène? Que nenni et  que l'on se rassure . Si trafic il y a, ce n'est que dans les rues encombrées  de Pointe Noire . Alors où chercher l'explication à ce transport suspect d' articles de toilette?

Il faut se rendre à Tchikobo où se trouve le point de ralliement de l’association  « Kuseka ya Mwana » ( traduisez « Pour le sourire d'un enfant » ) et où, tous les jeudis matin, les bénévoles se donnent rendez-vous. Après avoir chargé les voitures, la joyeuse équipe s'en va vers sa mission : sensibiliser les élèves des classes de Pointe Noire et de ses environs, à l'hygiène corporelle et dentaire.

L'arrivée à l'école est toujours un grand bonheur car les instituteurs accueillent les bénévoles avec beaucoup de joie. L'association  vient déchirer la grisaille du quotidien car elle se rend régulièrement dans des écoles reculées où bien souvent, le maître se sent totalement isolé . Cette visite amusante, apporte une note lumineuse et joyeuse aux élèves, qui reçoivent l'équipe de Kuseka avec des chants locaux et au cris de Mbote , ce qui veut dire bonjour  dans la langue du pays .

17240584_1290854314327219_2840221834729377872_o-300x199.jpg

Pour que les petits, ne trouvent pas le discours trop rébarbatif, Christine et ses drôles de dames se mettent en scène, dans une petite pièce de théâtre de leur cru. L'histoire est simple. Une maman avec deux filles, une gentille très obéissante et  l'autre au contraire très dissipée, qui n'écoute jamais les conseils et qui n'en fait qu'à sa tête.  Bien que la maman s'évertue à inculquer à ses enfants qu'il ne faut pas manger trop sucré, qu'il faut se laver les mains régulièrement et se brosser les dents correctement pour éviter les caries,  il arrive ce qu'il doit arriver : la vilaine petite fille qui ne respecte pas les consignes, se réveille une nuit car  elle a horriblement mal aux dents . La pièce connaît un  grand succès,  digne de rendre verts de jalousie  les gens de la Comédie Française.

Mais le principal n’est pas là . Il est dans la transmission du message car grâce à cette mise en situation des moments de la vie quotidienne , les enfants comprennent l'information que l'association est venue délivrer : l'importance de se laver les dents pour éviter les caries et de se savonner les mains correctement pour ne pas s'infecter avec les microbes .

Et cela marche. Les élèves sont attentifs et plein de bonne volonté.

17349839_1374195002639865_3971251474388911938_o-300x200.jpg

Après ce divertissement, les enfants sont mis à contribution et sous forme d'ateliers ludiques, ils doivent se laver les mains et les dents. Ils reçoivent tous une brosse à dents, un tube de dentifrice et un savon.  L'association a la chance d'avoir une dentiste professionnelle  parmi ses membres. Celle-ci examine les dents des petits élèves et souligne les problèmes urgents à traiter.

Screen-Shot-2017-05-15-at-10.22.35-300x197.png

Une sensibilisation à l'hygiène est également faite auprès des parents présents. Les bénévoles passent beaucoup de temps à discuter avec les villageois afin qu'ils prennent conscience de l'importance de l'hygiène pour la santé de tous.

L'association remet des livres à l'instituteur et distribue parfois  des vêtements . Cela dépend des dons qu'elle reçoit.
Une photo de groupe est faite à l'issue de cette matinée afin de matérialiser ces échanges culturels  et de garder en souvenir ces moments formidables .

Contacts:

Christine Lopez    06 861 97 18

Chantal Nyffenegger   05 697 30 89

 

Back to top