ohadacemacAu cœur de l’Afrique Centrale, le Congo s’intègre à la fois dans un espace économique et monétaire, la CEMAC (Communauté Economique Monétaire des Etats d’Afrique Centrale), mais aussi dans un espace juridique l’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires) dont il est un des membres fondateurs.

Il est aussi partie prenante de l’Union Africaine, organisme en charge de la promotion de l’intégration socio-économique accélérée du continent en vue du renforcement de l’Unité et de la solidarité entre les pays et les peuples africains.

Son positionnement stratégique et son port en eau profonde situé à Pointe Noire, en font une plaque tournante idéale des marchandises destinées à d'autres pays de l'Afrique Centrale tel que le Cameroun, le Tchad, et la Centrafrique, voir même le Congo Démocratique.


Quelques chiffres :

Le Congo est un pays en développement, inclus dans l'Initiative pays pauvres très endettés (PPTE) depuis 2010.

PIB/Habitant (PPA) : $US 3359 (Direction Générale du trésor-DGT-2013)
Croissance du PIB : 3.8% (2012 Banque Mondiale)
Inflation :3.9% (2012 Banque Mondiale)
Structure du PIB : Agriculture: 3.3%; Industrie : 73.9%; Services: 22.9% (Estimations 2013) 

Sur le plan financier, l’atteinte en 2010 du point d’achèvement de l’initiative pays pauvres très endettés « PPTE » a permis au Congo de bénéficier d’un allégement de près de 50% du montant de sa dette extérieure. Si de lourds impayés demeurent, datant d’avant 2010, il n’y en a pas de nouveaux à déplorer depuis.

Sources : CIA world factbook et le Service économique de l’ambassade de France à Brazzaville

 

Back to top