marche-moungaliBrazzaville, capitale de la République du Congo, familièrement appelée Brazza la Verte, s'étend sur près de 10 km le long de la rive droite du fleuve Congo. 
Brazzaville est ponctuée d’endroits incontournables qui en font une ville pétrie d’histoire et de vie. En voici quelques exemples. 

Marchés de Poto-Poto et de Moungali 

Considérés comme les marchés les plus célèbres au même titre que l’unité administrative qui les héberge, ces marchés attirent de nombreux touristes qui y négocient des pagnes, (rue MBAKA) des tissus, des chaussures et des vêtements. Poto-Poto est le foyer de nombreux immigrés ouest-africains (communément appelés les West Af). C’est le quartier le plus métissé de Brazzaville et est célèbre pour ses buvettes populaires, le dynamisme de sa jeunesse et son école de peinture (créée en 1951). 

Marché du Plateau 

Il est également appelé Marché artisanal. On peut y trouver des sculptures, des masques, des tableaux, de la maroquinerie, des bijoux, des objets en malachite….tous les souvenirs que vous recherchez. 
N’oubliez pas que le marchandage est de mise.

Marché de Bacongo 

Il est également appelé Marché Total. On y trouve absolument de tout.
Vous pouvez y trouver à bas prix des fruits et des légumes et s’y vous regardez bien vous pouvez y trouver une nourriture un peu moins européenne (chauve-souris, insectes, vers…).

basilique-ste-anneLa Basilique Sainte Anne de Brazzaville

Lieu de culte raffiné et serein, la basilique est construite pour l’église catholique. Elle a été conçue par un célèbre architecte français répondant au nom de Roger Erell, et construite en 1949. Un des monuments les plus respectés dans le pays, la basilique incarne le rapport du peuple congolais au spirituel. Vous pouvez y admirer des vitraux représentants Félix Eboué et le Général de Gaulle.

La Cathédrale du Sacré Cœur

C’est la plus ancienne cathédrale d’Afrique centrale encore sur pied. Construite à partir de 1882 son clocher fut remplacé par un clocheton en béton en 1952 par Roger Erell.

Le palais Episcopal

Situé sur la place Mariale, à côté de la cathédrale, il abrite actuellement le presbytère. 
Si possible, jetez  un coup d’œil dans la cour pour admirer le double escalier qui n’est pas visible de l’extérieur.

mosquee-de-poto-potoLa Mosquée de Poto-Poto

Site distinct dédié à la pratique du culte musulman, la mosquée reflète l'architecture islamique et s'impose comme une adresse clé de la société interreligieuse du Congo. 





memorial-savorgnan-de-brazzavilleLe mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

Depuis 2006, le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza est l'une des attractions touristiques les plus visitées du Congo. Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de la République du Congo, le Mémorial abrite les restes de Pierre Savorgnan de Brazza, explorateur franco-italien dont Brazzaville tire son nom. Le Mémorial entraîne le visiteur dans l’aventure de chacune des étapes de l'exploration du Congo par Savorgnan de Brazza, à travers images, objets, peintures et sculptures.
Visite libre, sous réserve de déposer une pièce d’identité à l’entrée. Photographies payantes.

case-de-gaulleLa case de Gaulle

Située dans le quartier de Bacongo, au bord du fleuve Congo, cette maison historique a accueilli le Général Charles de Gaulle (Commandant des Forces de la France Libre pendant la Seconde Guerre Mondiale), alors que Brazzaville était la capitale de la «France libre» dans les années 1940.
Aujourd’hui résidence de l’Ambassadeur de France elle ne se visite pas.

square-de-gaulleSquare de Gaulle

On y trouve une stèle érigée à la mémoire du Général de Gaulle ainsi que des frises.
Chaque année, français et congolais y commémorent l’appel du 18 juin.



Stèle abolition de l’esclavage

La stèle commémorant l’abolition de l’esclavage se trouve à Bacongo près de la Case de Gaulle au bord du fleuve Congo.

Attentat U.T.A

A côté de la maison d’arrêt se trouve le monument érigé en mémoire des victimes de l’attentat terroriste de 1989 (Bombe déposée dans l’avion UTA) qui a fait de nombreuses victimes congolaises. 

ecole-de-poto-potoL’Ecole de Peinture de Poto-Poto

Située au rond-point de Moungali, l'École de peinture de Poto-Poto est reconnue comme l'une des premières écoles de peinture en Afrique, son objectif étant de promouvoir l’art et les artistes congolais.


Musée Galerie du Bassin du Congo

Situé sur le boulevard Denis Sassou Nguesso au-dessus des Dépêches de Brazzaville le musée sert de sanctuaire à la culture traditionnelle du Congo et présente les résultats de recherches anthropologiques, ainsi que des objets précieux ou rares provenant de diverses tribus autochtones. Récemment, le musée a retenu l'attention des médias, à l’occasion de l'exposition de la danse Kiebe-Kiebe qui dévoile un rite ancestral et sacré, pratiqué par les tribus Mbochi, Kouyou et Teke.

Le Golf club de Brazzaville

Construit à l’intérieur de l’O.M.S. le club offre un terrain de golf moderne et sophistiqué à ses visiteurs, avec une vue imprenable sur le fleuve Congo, les chutes et les forêts.

L’Organisation mondiale de la Santé

Servant de siège régional pour l'Afrique de l'OMS, l'organisation offre à ses visiteurs un large éventail d'informations sur les problèmes de santé que l’on rencontre sur le continent.
Il faut franchir sa porte d’entrée pour avoir accès au Club de Golf de Brazzaville.

La Main Bleue 

Lieu mythique où se retrouvent les « Sapeurs ». Voir : La Sape et la sapologie.
Ouvert dimanche soir uniquement de 17h à 23h environ. 
Accès : dans l’avenue de l’OUA, prendre à gauche (En venant De l’IFC) au niveau de la station-service Puma. Ensuite, au rondpoint de Makélékélé, prendre la très longue avenue légèrement à gauche et la suivre jusqu’au bout (on arrive pratiquement au fleuve). Prendre ensuite le deuxième chemin non goudronné sur la gauche. La Main Bleue se trouve à environ 300 m, protégée par un haut mur de clôture.

cimetiere-des-hollandaisCimetière Des Hollandais

Site historique réhabilité et protégé par la Mairie de Brazzaville et le Consulat des Pays-Bas. Accès : Entrée dans le port de Brazzaville, par la porte située près de la SCLOG. Après 200m, sur la droite, on peut visiter les lieux par accès au Port Autonome de Brazzaville. Les 17 tombes datant de 1893 à 1920 sont dispersées au milieu d'un bosquet de très vieux manguiers. Là reposent les aïeux décédés prématurément (Fin du XIXème) de la compagnie hollandaise NAHV, dirigée à l'époque par Anton Gresshoff.

Couvent De Javouhey

Le plus ancien établissement religieux féminin de Brazzaville a été fondé dès 1892 par les sœurs de Cluny dirigées par la mère Marie Dédié, première blanche à venir sur les rives du Congo. C’est aux environs de 1895 que sont achevés les beaux édifices visibles aujourd'hui au fond d'une impasse cachée par l’ex- lycée Lumumba. Le couvent abrite désormais une école. 

 

Back to top