lekana Lekana et La région Des Plateaux 

Hébergement : possible chez les sœurs de la Communauté de la Sainte Famille à Lekana sous réserve de les avoir prévenues à l’avance. 

Contact : Sœur Cécile au 05 562 69 36 ou Sœur Marie-Thérèse au 06 970 27 28. 


Escapade au plateau entre Ngo et Djambala 

Trajet : 4h de route vers le nord depuis Brazzaville sont nécessaires. 
Si vous avez la carte IGN du Congo qui a une couverture violette, suivez la route du nord jusqu’à Ngo, puis suivez à gauche la route de Djambala jusqu’à une piste qui se trouve au sud entre Mpo et Okiémé. 
Hébergement : Au bout de cette piste, une maison forestière est dessinée. Elle a été construite à l’époque française (toutes les forêts domaniales françaises ont des maisons forestières qui servent de refuges…). Il s’agit d’un gîte rustique qui domine un paysage magnifique : la vallée de la Nambouli à sa jonction avec l’Eyena. 
Ces deux rivières ont une eau totalement transparente et peu profonde. C’est un lieu de baignade idyllique. 
La maison forestière est gérée par l’« Association les Amis de la réserve de la Léfini » qui a bénéficié d’un appui de la coopération française pour remettre la maison en état en 2009. 
Equipement nécessaire : Apporter draps, couvertures, serviettes et toute la nourriture et les boissons nécessaires durant votre séjour. 
Hébergement et matériel disponible : 
Maison avec une entrée, une pièce principale, une terrasse et  4 chambres (une avec lit double + lit simple ; une avec lit double ; une avec deux lits simples ; une avec un lit simple) soit 8 couchages.
Bâche à eau à l’extérieur, cabanes pour la douche et les WC à l’extérieur,
Eclairage avec des lampes à pétrole,
Lits, tables, chaises, gazinière, ustensiles de cuisine et vaisselle fournis
2 tentes pour les éco-gardes mais possibilité pour les enfants qui en rêveraient de dormir sous la tente aussi, immédiatement sous les fenêtres des parents.
2 paillottes et le reste d’une qui forme une terrasse donnant sur une autre vallée (idéal banquet)
1 bateau à moteur pour descendre et remonter la Nambouli
1 mirador sur l’Eyena pour voir les éléphants qui viennent parfois le matin boire dans la rivière (je n’ai toujours vu que leurs traces). Il ne faut pas venir pour voir des gros animaux. Le paysage, les oiseaux, les poissons et les papillons suffiront, je l’espère, à votre bonheur.  

Ce lieu  dépend administrativement du village Mpoh, District de Ngo, Département des Plateaux (Batéké).

Contact et réservation : Le conservateur-adjoint du ministère de l’économie forestière, M. Josué GANGA(06.698.04.24) est responsable des réservations et des visites. Pendant le séjour, des éco-gardes, volontaires de l’association, sont présents pour accompagner les visiteurs sur les pistes.
Tarif: 15.000 FCFA/personne/nuit.
Site gardé par les éco-gardes bénévoles : prière de les rémunérer au minimum 5 000 FCFA/personne/week-end.

Djambala Par Anna K

Se rendre à Djambala n'est pas aussi compliqué ni si difficile qu’il y  parait. 

Les distances :
Djambala se situe à 360 kms de Brazzaville
De Brazza à Djambala, si on part tôt le matin (6h00) il faut compter 4h30 de route pour y arriver car il y a 230 kms de Brazzaville à Ngo et 130 kms de Ngo à Djambala soit au total 360 kms.

La route goudronnée est bonne mis à part une portion d’environ 30 kms après Maty. 

Les paysages sont sympas.

Si vous voulez pousser jusqu'à Oyo, 3h20 de route supplémentaires vous seront nécessaires pour effectuer les 280 kms qui séparent Djambala de Oyo.
Djambala-Ngo comptez 1h20 pour effectuer 130 kms et Ngo-Oyo, 2h10 pour effectuer 150 kms.
Le retour d’Oyo à Brazza se fait en 5h30 environ. 

Tous ces temps de conduite sont approximatifs et dépendent bien entendu de la manière de conduire de chacun ainsi que des conditions climatiques et routières.
Vu le temps nécessaire pour y aller en voiture, c'est un peu juste pour un week-end, l'idéal est de passer 1 à 2 nuits sur place.

Hébergement : Sur Djambala il y a un seul hôtel correct,  (le plus récent) bien que pannes d'eau et d'électricité sont monnaie courante. Il se situe à l'entrée de Djambala du côté gauche, 200 m avant le stade de football flambant neuf. 
Le restaurant propose une carte de plats très simples. Aucun autre restaurant mis à part celui de l'hôtel. 
Prévoir de l'eau et un pique-nique
Réservations : il faut  contacter Monsieur Raymond Kémona (chef du protocole de Djambala) au 06 973 60 53. Il gère l'hôtel et connait les gens et les autorités sur Djambala et Lekana.
Il peut également vous mettre en relation avec un guide pour visiter Djambala et Lekana et  rencontrer des tisseurs de raphia (une association à Djambala). 
Sinon on peut également rencontrer des tisseurs dans les petits villages environnants.

Autre hébergement et contact : Une autre possibilité est d’appeler Sœur Cécile au 05 562 69 36 qui appartient à la communauté Sainte Marie à Lekana. Communauté qui peut loger et nourrir les visiteurs. 
Autre contact : Sœur Marie-Thérèse (tél. 06 970 27 28) qui réside là bas. 
Il faut appeler et voir à l'avance si c'est disponible pour les dates souhaitées.
La communauté religieuse possède 3 ou 4 chambres de 2 personnes. 
Les sœurs sont très gentilles et reçoivent vraiment bien les visiteurs. 

Infos supplémentaires: Entre Ngo et Oyo, vous trouverez de nombreux vendeurs d'ananas, papayes, avocats, patates douces etc. sur le bord de la route. En mai, on peut acheter 5 ananas pour 2.000 FCFA alors qu'à Brazzaville à la même période il nous en coûte 2.000 FCFA la pièce.
Idem pour les avocats, 100 FCFA la pièce au lieu de 500 FCFA à  Brazzaville.

 

Back to top