brazzavile-circulationpointe-noire-bvd-general-de-gaulle

 

A Brazzaville la Verte  

brazzaville-la-verteLa première impression lorsque vous sortez de l’aéroport et que vous empruntez le grand axe routier pour vous rendre dans le centre de Brazzaville est très positif. Grande avenue, trottoir, lampadaires allumés… mais ceci n’est que la façade d’accueil. Dès que vous roulez un peu plus vous trouvez des infrastructures routières bien moins entretenues avec des  « nids de poules géants » et encore beaucoup de routes non goudronnées et des ruelles dépotoirs. La nuit peu de réverbères sont éclairés mais il n’y a pas de problèmes d’insécurité majeure dans le centre-ville. Il est cependant conseillé d’éviter de se promener seul dans les quartiers populaires. 

La circulation est très dense et les taxis verts et blancs sont si nombreux qu’on a l’impression qu’il n’y a qu’eux dans les croisements et les ronds-points, d’autant plus qu’ils conduisent « en force » et à grand renfort de klaxons. 

Brazza la verte a perdu beaucoup d’arbres mais il reste encore de nombreux vestiges de l’architecture coloniale à découvrir au gré de vos déplacements. 

A Pointe Noire ou Ponton La Belle

pointe-noire-ou-ponton-la-belleLes routes pour aller de l’aéroport au centre de Pointe Noire sont goudronnées. Vos impressions seront multiples et différentes selon que vous connaissez déjà un peu le continent ou pas et selon vos attentes.
Pointe-Noire est une ville étendue, mais dont le centre-ville, plus prisé par la classe moyenne congolaise et les expatriés, est assez réduit. Il s’organise autour du boulevard du Général Charles De Gaulle, à l’architecture assez hétéroclite et dont la circulation est souvent chaotique. Les rues de Pointe-Noire sont globalement assez sales et peu éclairées mais il n’y a pas de problème d’insécurité majeur.
Vous vous y déplacerez préférentiellement en voiture, sous peine de tomber dans un profond caniveau ou de rentrer chez vous en nage et couvert(e) de poussière ! 

Ceci étant dit, parcourir le boulevard du Général Ch. de Gaulle à pied afin de pouvoir mieux apprécier les différentes petites boutiques et cafés est fortement conseillé mais faites-le plutôt aux heures les moins chaudes. 

Quelle que soit la ville de votre arrivée, si vous devez vous balader la nuit, pensez à mettre de l’anti-moustique car le palu n’est peut-être pas loin et il faut que cela devienne un réflexe ! (voir la section Santé).

 

Back to top